Au cœur de nos sens

Il y a quelques semaines, j’ai participé avec des amies à un atelier sur les huiles essentielles et les émotions. Nous avons vécu un moment extraordinairement riche et intense.

Nous sommes invitées à une méditation olfactive d’une huile essentielle de Cèdre Atlas. Puissante et profonde, elle est en lien avec notre Chakra Racine, notre point d’ancrage et d’équilibre. Nous fermons les yeux et portons l’effluve à notre nez pendant 20 minutes. Ce temps peut sembler au premier abord assez long mais il est nécessaire pour s’imprégner pleinement et libérer notre esprit.

Dès les premières minutes, les images viennent. Ne pas les interpréter, les laisser défiler à leur guise. Pour certaines, les larmes perlent leurs yeux, les émotions remontent.

Le temps écoulé, nous prenons le temps d’échanger et partager chacune nos ressentis et notre vécu pendant ce moment qui fut si personnel. Comment une odeur si subtile soit elle peut nous transporter à ce point et nous emmener au cœur de…nous-même ?

L’odorat ?

L’odorat est l’un des premiers sens à se développer : les cellules olfactives apparaissent dès la 8ème semaine de grossesse et le nouveau-né est capable alors de reconnaître l’odeur de sa mère et celle du lait dès sa naissance ! En crèche, nous demandons souvent aux parents d’amener un foulard imprégné de l’odeur maternelle pour rassurer l’enfant lors des séparations !

Ne cherchons-nous pas parfois refuge dans le pull de l’être aimé ? Ne sommes-nous pas interpellés par certaines odeurs qui nous renvoient à de précieux souvenirs ? Une odeur de café, de pain grillé, de pin ou autres ?

L’odorat est en lien direct avec le cerveau limbique, le centre de nos émotions ! Du coup, sentir une odeur qui nous est familière est capable de nous submerger d’émotions ! Ces effluves sont des stimulateurs de souvenirs !

Physiologiquement, le cheminement des odeurs est identique d’une personne à une autre mais le ressenti est tout autre et fait appel à notre mémoire olfactive ! Ressentir une fragrance devient alors très intime et nous permet d’entrer dans notre monde intérieur.

Pourquoi se concentrer sur les sens ?

En se concentrant sur nos sens, nous aiguisons notre attention et notre écoute interne.

Nous nous rendons alors plus disponible : dans notre corps et dans notre esprit. Notre respiration se régule et nous nous déconnectons peu à peu de nos préoccupations, libérant ainsi nos tensions mentales, physiques et émotionnelles

Etre à son écoute, se concentrer, accueillir toutes nos sensations, nos ressentis quels qu’ils soient en toute bienveillance…

Goûter à la pleine conscience de nos sens nous offre l’une des plus belles récompenses : nous connecter à notre essence, à notre être.

Evasion olfactive ou rencontre avec soi :

Ici, il est question de savourer « olfactivement » une huile essentielle comme dans cet atelier magique auquel j’ai assisté, mais vous pouvez choisir votre odeur ou parfum, demander à une personne de vous faire un mélange pour vous laisser surprendre. Ou bien tout simplement sentir et apprivoiser l’odeur de votre corps et petit à petit goûter à celles qui vous entourent !

Couper vos téléphones et installez-vous dans une pièce au calme où vous ne serez pas dérangé pendant votre promenade olfactive ! Prévoyez un petit mouchoir imbibé de l’huile essentielle de votre choix ! Je choisis l’orange douce pour ses vertus apaisantes !

Je vous propose de vous assoir confortablement, sans tensions, dans un fauteuil ou une chaise.
Fermez les yeux et mettez-vous à l’écoute de votre corps

Prenez conscience des points d’appuis de votre corps : votre dos, vos fesses, vos cuisses et vos deux pieds au sol ou assis en tailleur.
Prenez conscience de votre respiration, observez son va et vient. Sentez votre ventre se soulever à l’inspiration et redescendre à l’expiration. Laissez-vous porter par ce bercement.
Laissez également vos pensées traverser votre esprit sans les retenir, revenez à votre souffle, à votre respiration naturelle.
Prenez le temps nécessaire pour vous sentir pleinement conscient de ce moment que vous vous offrez ici et maintenant.

Portez attention à votre nez en tant qu’organe de l’odorat. Concentrez-vous sur l’air frais qui sort de vos narines, sentez l’air tiède à l’expiration. Imaginez le parcours de l’air dans votre corps.

Portez maintenant à votre nez la senteur de votre choix.
Prenez une profonde inspiration et laissez-vous porter par cette fragrance. Prenez quelques instants…
Imaginez le chemin de cet effluve dans votre corps. Observez ce qui se passe en vous en toute bienveillance, sans jugement et sans analyse.

Connectez-vous à vos sensations corporelles : Y a-t-il des zones particulières qui s’éveillent ? sous quelles formes ?
Si des images, des sons, des messages s’offrent à vous, laissez-les vous porter puis vous guider lors de cet éveil olfactif.

Vous partez à votre rencontre et entrer plus profondément dans votre monde intérieur, peut-être même dans l’univers de vos souvenirs les plus enfouis…

Prenez encore quelques minutes pour savourer votre recueillement, vos retrouvailles avec vous-même.

Toutes ses sensations resteront présentes et ancrées en vous.

Je vous invite à reprendre contact avec les points d’appuis de votre corps,
D’imaginer l’espace dans lequel vous êtes
Et de prendre conscience des bruits extérieurs
Vous pouvez mobiliser vos bras, bouger vos jambes, bailler et vous étirer

Ouvrez doucement vos yeux.

 

Cette méditation peut être refaite plusieurs fois, la répétition ancre nos ressentis et favorise nos prises de conscience ! Pensez à l’enregistrer en la lisant doucement et en marquant des temps de pause afin de pouvoir intégrer chaque séquence.

De même, si ressentir des sensations et lâcher prise a pu vous sembler difficile, soyez bienveillant envers vous et laissez-vous du temps ! Accepter consciemment de ressentir et de lâcher notre mental ne se fait jamais en un jour !

N’hésitez pas à me raconter ce que vous avez ressenti, comment vous avez vécu cette méditation olfactive ou je vous invite à écrire pour vous-même vos ressentis.

En prenant le temps de décrire nos sensations, nous mettons petit à petit des mots sur nos émotions et nous avançons doucement vers notre mieux-être !

Belle évasion olfactive

Murielle

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*